SUR MER :      

  Tout le monde sait que dans notre douce France il n'est besoin d'aucun permis pour piloter un bateau à voile,
mais que par contre l'usage d'une embarcation à moteur demande un permis si la puissance du dit moteur est supérieure à 6 CV.

Qu'en est il de notre valeureux 590 quand Eole laisse la place à un vulgaire hors-bord ?

 Pour être dispensé d'un permis il faut que le navire réponde aux  2 critères ci dessous :

                S           égal ou supérieur à  5.5                   et               P x 1.36     inférieur à  9
          √  L x D                                                                                   D

  S : Surface totale de la voilure au près, exprimée en mètres carres.     =   18

  L : Longueur hors tout exprimée en mètres                                         =   5.90

  D : Déplacement exprimé en tonnes                                                    =   0.55

  P : Puissance du moteur exprimée en Kilo-Watts                        1 cv  =  0.736

Premier critère :           18                   =       18        =       9.99
                            √ 5.9 x 0.55                  1.801

9.99    étant largement supérieur à 5.5, cela confirme que le 590 est un voilier ..nul  n'en doutait !

Deuxième critère :      Calcul pour un 3 cv  (2.21 kW)            2.21 x 1.36       =      5.46
                                                                                                   0.55  

          Le même calcul, pour un       4 cv   (2.94 kW)  =    7.28

                                                    5 cv   ( 3.68 kW )  =    9.1

                                                    6 cv   ( 4.41 kW )  =   10.9

                                                    7 cv   ( 5.15 kW )  =   12.74

                                                    8 cv   ( 5.89 kW )  =   14.54

                                                  10 cv   ( 7.36 kW )  =   18.2    

   Donc à partir de 5 cv, nous franchissons la limite de 9 et nous ne sommes plus à bord
d'un voilier ,mais à bord d'une vulgaire embarcation à moteur, ce qui demande un
permis côtier (ou une carte mer au delà d'une puissance de 6 cv.


A TERRE:
Il nous arrive souvent de tracter notre coursier derrière une automebile
Le permis VL (permis B) est t'il suffisant ou bien faut il l'extension remorque (permis E) ?

Voici quelques abréviations à connaître :

 PV  =  Poids à vide d'un véhicule.

 PTAC (ou PTC)  = Poids total autorisé en charge d'un véhicule.

 CU  =  Charge utile ; c'est la charge que le véhicule est autorisé à transporter.
             En fait c'est la différence entre PTAC et PV.

 PTRA (ou PTR)  = Poids total roulant autorisé.  C'est la somme des PTAC de la remorque
                                 et du véhicule tracteur.

Plusieurs cas de figure sont à considérer : 

   Si le PATC de la remorque est inférieur à 750 Kg le permis B est suffisant.
       Attention, un 590 à vide pèse théoriquement 550 kg, à vide et bien sec; une remorque
       légère pèse environ 150 kg. Si le bateau n'est pas trop chargé cela peut passer. 
       Mais avec hors bord, mouillage et armement cela peut franchir la limite permise.

2°  Si  la somme du PTAC de la voiture et du PTAC de la remorque est inférieure à 3500kg, le permis B suffit aussi.
      C'est le cas le plus fréquent.  Par exemple un 590 avec son armement
     ( 700 kg ) sur une remorque  ( 150 kg )  tracté par une voiture avec 2 passagers (1500 kg) ,
      tout cela correspond à 2350 kg.

3°  Si le PTAC de la remorque est supérieur au PV de votre tracteur, il faut le permis E. 
      C'est le cas d'une forte remorque d'un PTAC de 1300 kg tracté par une voiture légère de 1000 kg..
       
Indépendamment de la question du permis, il faut aussi considérer d'autres points :

      Véhicule tracteur : La capacité de remorquage est indiquée sur la carte grise du véhicule.

       Pour tracter une remorque de plus de 500 kg il faut posséder un triangle de près-signalisation propre à être disposé en cas d'incident,
       au moins à 30 mètres avant le véhicule arrêté.

Les remorques dont le PTAC est supérieur à 750 kg doivent être équipées de freins. C'est le cas de la plus part des remorques
adaptées au transport des 590.  Une exception : si le PTAC ne dépasse pas la moitié du PV du tracteur.
Ce peut être le cas si le tracteur est un gros 4x4.

Les papiers de la remorque, carte grise (obligatoire si le PTAC dépasse 500 kg ) et l'attestation d'extension d'assurance doivent
pouvoir être présentés à toute requête.

Attention à ne pas exagérer le poids qui s'exerce sur le timon de la remorque. (Généralement on considère 50 kg comme un maximum)    
On peut facilement mesurer cette charge en disposant un pèse personne sous la roue jockey.

Ne pas faire confiance au seul treuil de la remorque pour maintenir l'étrave durant le transport.
Un amarrage entre étrave et timon est nécessaire, ainsi qu'un sanglage du bateau, en avant de la cabine d'une part, et au niveau du coquepit,
en arrière de la position des winches d'autre part.

Bonne navigation !
Jean Jacques Carayon