Le 590 est d'origine équipé d'un spi, de taille raisonnable il peut être envoyé par un équipage peu entraîné. Bien souvent cette voile reste dans son sac et c'est bien dommage ! En balade cela devient vite un jeu de régler cette voile et pour les régatiers c'est une voile indispensable.
Pour établir correctement cette voile il faut un minimum d'accastillage, encore faut il qu'il soit placé correctement, aussi ce petit article propose une disposition de l'accastillage simple mais fonctionnelle.

                           
   

Avant d'envoyer un spi il faut installer un accessoire : le tangon (repère 1)
La balancine est composée d'un bout de longueur fixe correspondant à la position horizontale du tangon, ce bout est en partie doublé d'un Sandow permettant de faire remonter le tangon quand on relâche le hale bas.

 
 
 

Le hale bas est fixé au tangon puis passe par une poulie sur le roof pour finir sur un taquet coinceur monté sur une cale en bois d'une hauteur correspondant a celle du capot coulissant ce qui permettra de le régler plus facilement depuis le cockpit, on retrouve aussi sur cette cale la drisse de spi. ( repère 2 )

                 
 

La drisse de spi d'une longueur minimum de 12 m et de diamètre 8 mm passe par une poulie sur émerillon fixée sur le mat à une hauteur de 5150 mm

 
                 
                               

Le spi sur le 590 est une voile symétrique possédant deux points d'écoutes. La manouvre qui passe par l'extrémité du tangon s'appelle " bras de spi" et l'autre "écoute de spi".

L'écoute de spi arrive directement sur une poulie fixée à une dizaine de centimètres en arrière du rail de génois (repère 3), le bras quand a lui fait un détour par un crochet fixé sur la cadène de hauban (repère 4), ce crochet a pour but d'abaisser le bras afin de soulager le hale bas de tangon et aussi accessoirement de libérer de la place pour l'équipier.

 
                               
 
                               

La disposition de l'accastillage décrite plus haut a l'avantage de rester simple et fonctionnelle mais certains points peuvent être améliorés :
Le Sandow de la balancine de tangon a tendance à vieillir et n'assure plus sa fonction. Pour améliorer la tenue du tangon on le remplacera par une balancine classique le coinceur trouvera sa place a coté de celui du hale bas.

 
           
                               
Pour avoir les deux points d'écoutes de spi a la même hauteur quelque soit l'allure, les barbers de spi sont bien utiles.
Le bras et l'écoute de spi passent par des poulies montées sur les cadènes par l'intermédiaire d'un bout réglable (repère 1). Deux poulies sont installées sur les taquets arrière (repère 2 ). En utilisation le coté bras sera toujours repris complètement, coté écoute on ajustera sa longueur pour avoir la bonne position du point d'écoute de spi.
                               
 
                               

Les écoutes de spi dans ce cas là sont plus longues, si on envoie le spi a partir de la descente il faut prévoir une longueur minimum de 12 m , le diamètre de 6mm est un bon compromis entre le petit temps et la santé des mains de l'équipier dans la brise.
Le bout des barbers doivent être le plus léger possible, du 3 mm est suffisant.
La qualité et la taille des poulies et coinceurs peuvent être de type dériveur, seul les coinceurs pour les écoutes demanderont une taille ou une qualité suffisante.
(repère 3)

Les Roller-Clam - RWO Réf : A53150 disponible chez Accastillage Diffusion conviennent parfaitement pour les barbers (3 mm) discrets ils trouvent leurs places sur le coté du roof (repère 1).

     
                     
 
Equipier sur 590 Muscade